Le moodboard, ou la représentation d’une atmosphère

Qu’est-ce qu’un moodboard ?

Un moodboard est un tableau (car, malgré les apparences, nous autres concepteurs de sites web sommes des artistes). Il permet de retranscrire une ambiance, un état d’esprit, une atmosphère.

L’idée générale est de coller des éléments sur une même image pour obtenir un montage qui doit être regardé dans sa globalité pour être appréhendé.
Exactement comme le tableau de la peintre Sophie Costa, ci-contre, qui n’est rien d’autre qu’un « moodboard fait main ».
Vous voyez l’idée ?

Pourquoi faire un moodboard ?

Bah oui, on doit créer un site Internet, pas gribouiller des « atmosphères »…

Mettre en place un moodboard est une étape importante dans la réalisation d’un site web, parce que ce dernier doit refléter le bon état d’esprit. Un visiteur qui arrive sur un site va forcément avoir un ressenti global sur son ambiance, son caractère : ce support de communication, principalement visuel, va forcément engendrer des impressions dès le premier regard.

Est-ce un site sérieux ? éducatif ? ludique ? luxueux ? nostalgique ? chaleureux ? Le visiteur qui navigue sur notre site web doit avoir un ressenti conforme à ce que nous avons voulu partager avec lui.

Pour cela, rien de tel que d’essayer de créer une atmosphère dans une image. Ça nous permet de :

  1. mettre en place nos idées,
  2. déterminer notre public-cible avec plus de précision,
  3. comprendre quels éléments/couleurs produisent l’ambiance désirée,
  4. avoir une source d’inspiration à portée de main pour la suite de la conception.

Le tout, bien sûr, en bien moins de temps que si nous avions dû élaborer des interfaces jusqu’à en obtenir une qui reflète la bonne atmosphère.

Comment créer un moodboard ?

Pour illustrer les étapes de la conception d’un moodboard, je vais me baser sur celui que j’ai élaboré pour ce blog.

1. Lister les concepts-clés

Que voulez-vous que votre site inspire à vos utilisateurs ? Quels sont les mots/adjectifs qui peuvent le définir ? Etablissez une liste des mots qui vous semblent caractériser votre site.

Pour ce blog, j’ai pensé à :
– Douceur
– Lien
– Voyage
– Aventure
– Equipe
– Soutien
– Encouragement
– Partage
– Réseau
– Communauté

– Entraide

2. trouver des images

Cette étape prend du temps, mais elle est cruciale : recensez toutes les images qui vous semblent en lien avec les concepts-clés que vous avez définis. Pas besoin qu’elles soient concrètes ni qu’elles correspondent au sujet développé dans votre site.

Essayez de varier les types d’images pour que votre bibliothèque contienne des :

  • photos,
  • couleurs,
  • polices de caractère,
  • citations,
  • etc.

D’accord, mais je n’ai pas des tonnes de place sur mon ordi pour stocker toutes ces images… Et puis, c’est super-long, de chercher tout ça sur Internet !

Effectivement, si on cherche des images à regrouper dans un dossier, ça prend de la place mémoire et du temps. Le mieux est d’utiliser un outil super-pratique pour trouver des images et les assigner rapidement à des catégories : Pinterest.

Les points forts de cet outil sont que :

  • tout se fait en ligne (pas de place mémoire occupée sur son ordi),
  • tout est regroupé en un seul endroit (pour une recherche facilitée) et
  • toutes les images choisies sont classées dans les catégories désirées.

Il y a des tonnes d’images et de citations qui sont proposées, et Pinterest vous en affiche aussi qui sont en lien avec les dernières recherches (pratique !). Ces images peuvent être « épinglées » sur des « tableaux » pour les classer rapidement et facilement. Je vous conseille de créer des tableaux secrets pour vos recherches de moodboard, sauf si vous souhaitez les rendre accessibles au public. 😉

Voici par exemple une capture d’écran du tableau secret que j’ai créé sur Pinterest pour ce blog :

3. Selectionner les images

Finalement, faire un moodboard avec toutes les images recensées serait très simple puisqu’il suffirait de les placer directement sur une même image. Ma capture d’écran ci-dessus pourrait déjà être un moodboard en soi. L’inconvénient de ceci est le surplus d’informations données : il y a trop. Trop d’images différentes, trop de liens pouvant être faits, trop de couleurs.

Il faut donc passer par une sélection rigoureuse des images. Pour ceci, il est possible de créer un deuxième tableau Pinterest dans lequel on place nos images sélectionnées, celles qui nous inspirent le plus pour notre ambiance de site Internet. Ne pas en mettre plus d’une dizaine !

Personnellement, je trouve plus facile de faire ce tri en même temps que la mise en place du moodboard dans un canevas directement (voir l’étape suivante). Cela me permet d’inclure les images une à une en commençant par les plus importantes et éventuellement d’en chercher d’autres (en me basant sur des couleurs, par exemple) par souci de concordance et d’harmonie.

4. Peaufiner son moodboard

Je trouve que c’est l’étape la plus amusante. Evidemment, si vous manquez de temps, prenez une capture d’écran de votre nouveau tableau et, hop !, travail terminé ! Mais il y a quelques inconvénients à faire ça :

  • votre tableau est trop « trié » (car généralement on sélectionne les images par thèmes, et Pinterest conserve l’ordre d’ajout pour ses tableaux),
  • votre tableau manque de personnalité (ce n’est pas votre composition, ce qui est dommage) et
  • ce n’est pas très amusant à faire (point essentiel à mon avis 🙂 ).

Pour un moodboard un peu plus élaboré, regroupez les images sélectionnées en une seule.

Vous pouvez vous servir de Google Slides pour faire cela, et obtenir un résultat comme celui-ci : Ou encore, en ajoutant des bordures, obtenir quelque chose d’un peu plus travaillé :

Personnellement, j’ai utilisé un canevas Photoshop pour avoir un rendu bien propre et plus recherché. J’ai choisi pour cela un des canevas gentiment proposés par Marie sur son blog.

Que retirer de son moodboard ?

Et voilà, moodboard effectué ! Il vous sera utile pour la conception de votre site Internet : gardez-le ouvert lorsque vous travaillez pour y jeter un œil de temps en temps. C’est une source d’inspiration efficace qui permet de choisir la typo, le thème, les couleurs, etc.

Vous aurez d’ailleurs certainement remarqué qu’après cet exercice, les couleurs et l’organisation de mon blog ont été modifiées : j’ose espérer que mes choix reflètent bien l’esprit serein qui peut découler d’un voyage effectué en bonne compagnie.

Surtout, gardez à l’esprit qu’un moodboard peut être réalisé pour n’importe quelle occasion et, lorsque vous l’élaborez, amusez-vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *